Nous avions rendez-vous ce dimanche 14 juin à 9h30 sur le parking de La Maupassière pour une randonnée nature d'une boucle de 8,5 km au total dans le village, dans la plaine mais surtout dans la forêt de Longboël.  50 personnes (adultes et enfants) ont répondu présent pour cette randonnée pique-nique. Après avoir déposé notre pique-nique dans le coffre de la voiture de Pierre, et un petit breafing de Jean-Paul,  nous décidons de partir par le chemin des Hauts Jardins, puis celui du Chouquet.

Randonn_e_pique_nique__4_

Le parcours :

  1. Arrivée à la lisière du Bois du Chouquet, et après un passage plat d'environ 600m, le sentier descend brutallement dans les arbres plus ou moins tombés. Randonn_e_pique_nique__13_ En bas, prendre un bon sentier vers la gauche balisé par des rubans colorés.

  2. On descend régulièrement tout droit sur un bon sentier qui suit le fond d'un vallon. On a souvent une "cavée"(grande ravine sur la droite).

  3. On arrive à un croisement avec un autre chemin plus large, prendre à droite pour accéder à la lisière avec vue sur la vallée de la Seine.

  4. A un moment, on arrive dans une petite clairière herbeuse plantée de quelques noyers. Prendre le chemin à gauche jusqu'à la lisière.

    clairi_re_de_noyers

  5. Rebrousser chemin.

  6. Remonter tout le vallon en restant sur le même chemin. On aperçoit sur la droite une clairière cultivée sur la droite (Les Sept Acres). Continuer sur le même chemin.

  7. On arrive à la lisière nord au niveau de la Propriété Anquetil. Passer sous la corde et suivre le chemin qui nous mène à la pâture du pique-nique.

Après cette boucle de 6km et la pause déjeuner, nous repartons pour ceux qu'ils le voulaient soit par le Chemin de la Quarantaine (2km) soit par la forêt (3,5km).

randonn_e

Quelques points forts de la randonnée :

  • Nous avons pu écouter des chants d'oiseaux forestiers : la grive musicienne, la fauvette à tête noire, le pouillot suffleur, le troglodyte mignon, la mésange nonnette... troglodyte_mignon_

  • Nous avons découvert une flore forestière très dense : l'ail des ours (fortement odorante et comestible), la digitale (fleur rose qui apparait là où on coupe des arbres), la clématite vigne-blanche (liane de nos forêt), des charmes, hêtres, merisiers, érables champêtre, noisetiers, néfliers, aubépines, troènes, épicéas, peupliers...

cl_matite

  • Nous avons pu apercevoir des phénomènes d'érosion provoqués par le ruissellement des eaux. Le creusement des vallons, cavées et ravines se serait effectué en plusieurs temps : d'abord aux périodes interglaciaires (phénomène naturel), puis à certaines périodes historiques (âge de fer) suite au défrichement des forêts.



digitales

Un petit tour dans le diaporama de la randonnée pique-nique ICI